Design Flash / Hi-fi : La Boite Concept fait la “révoluSon”

Hi-fi : La Boite Concept fait la “révoluSon”

Trois générations de spécialistes du son haute fidélité se sont unies pour créer une société, La Boite Concept (9 salariés, 900.000 euros de CA), et imaginer l’ovni de l’enceinte acoustique : le LD. Une aventure imaginée à Paris et concrétisée au Pays basque. Montez le son, on vous explique.

la-boite-concept

Les enceintes acoustiques haut de gamme et innovantes de La Boite Concept sont dessinées, mises au point, assemblées depuis Ustaritz, en Pays basque. (Crédits : David Meignan)

Drôle d’aventure entrepreneuriale que celle de La Boite Concept. Il est en effet assez rare de voir engager dans un même projet, et c’est encore plus vrai sans doute quand il s’agit de high tech, trois générations d’entrepreneurs. Certes, ceux-là sont de la même famille : les Cagniard. Mais ce qui unit la grand-mère, Marie, à son fils Thierry et à ses petits-fils Guillaume et Timothée, c’est le son, et tout particulièrement celui de la musique.
Marie Cagniard est en effet à l’origine de la création, en 1938, d’une marque de haut-parleurs, Siare qui, jusque dans les années 80 et avec l’aide de Thierry, son fils, a été un leader national de l’enceinte acoustique haute-fidélité. Une marque connue pour sa capacité à innover en permanence.
C’est précisément l’innovation, une station hi-fi pour ordinateur portable baptisée LD (Laptop Dock) qui réunit depuis 2008 les trois générations de Cagniard autour de La Boite Concept.

« Sincèrement, le secteur était tellement sinistré dans les années 90 que ni mon frère ni moi n’avions envie de suivre les pas de nos ainés », explique Timothée. « Mais c’est à partir d’un bricolage de mon frère, Guillaume, qui avait regroupé tout son matériel multimédia, ordinateur, console de jeu, chaine hi-fi dans un seul meuble, une borne d’arcade de bar détournée, qui a fait naître le concept et la société, que nous nous sommes lancés tous ensemble. »

Un concept hi-fi tout en un unique au monde

La borne répondait à un besoin, celui de regrouper support de musique (notamment l’ordinateur, la tablette ou le smartphone) et enceinte sur un seul meuble et donc en ne branchant qu’une seule prise électrique.
« Le numérique a entraîné une révolution des usages concernant la musique. Nous avons essayé d’imaginer, avec l’aide de Yvon Maurel qui nous accompagne et qui est docteur en électro-acoustique, l’objet qui pouvait répondre à toutes les exigences d’ergonomie et de qualité des mélomanes d’aujourd’hui », souligne Timothée.
Les débuts sont durs, la première production artisanale de La Boite Concept, baptisée « La Première » connaît un échec commercial.
Mais une étude de marché plus tard, La Boite Concept présente aux acheteurs l’innovation à même de séduire les mélomanes qui stockent leur musique sur l’ordinateur portable. Le meuble hi-fi design « tout en un », le fameux Laptop Dock ou LD.
Cette table ou bureau, objet unique, protégé par de nombreux brevets internationaux, est avant tout une enceinte acoustique de grande qualité.

« Nous avons construit l’objet autour de ce postulat. La qualité avant tout. Celle du son d’abord, celle du meuble et des composants ensuite ».

Cette qualité, qui marie la haute fidélité traditionnelle et nouveaux médias, a séduit. La LD a conquis 5.000 clients à ce jour. De nouveaux produits sont venus enrichir la gamme proposée, d’autres arrivent encore.

la-boite-concept_2

Yvon Maurel, docteur en électro-acoustique, dans le laboratoire de La Boite Concept à Ustaritz

Production, R&D, design et international… pilotés d’Ustaritz (64)

En fin d’année 2013, à l’issue d’un audit du tissu industriel basque espagnol et basque français, La Boite Concept a choisi d’installer la production, le laboratoire de R&D, le commerce international à Ustaritz en Pays basque français.

« Nous avons trouvé, avec l’aide de la CCI de Bayonne Pays basque, du Conseil régional et du Conseil départemental, de très bons conseillers, de vraies compétences qui ont achevé de nous convaincre de choisir les Pyrénées-Atlantiques pour installer la majeure partie de la société. »

La Boite Concept, qui conserve un bureau à Paris en charge des relations avec les acteurs du marché français, compte aujourd’hui 9 salariés en Aquitaine et travaille avec une quinzaine de PME situées dans le Pays basque français et espagnol.

« Ici nous avons pu développer notre projet, lui donner plus de corps, travailler sur le design des produits, élargir notre gamme qui en compte désormais quatre. Nous avons pu trouver les fournisseurs, assembleurs, ébénistes… des deux côtés de la frontière. Nous avons aussi pu développer de nouvelles collaborations sur le plan du design qui nous permettent de proposer des offres composites adaptées aux intérieurs des clients, des séries dédiées, pour certains grands comptes comme le fabriquant de meubles Ligne Roset par exemple. »

C’est en Pays basque qu’un des nouveaux produits-phares de La Boite Concept, un bout de canapé appelé « Cube » est né, signé par le designer basque Samuel Accoceberry.
C’est aussi depuis le Pays basque que la société vient de lever 635.000 € auprès d’Expanso principalement, mais aussi d’Herrikoa et de Bpifrance.

la-boite-concept_3

Créée par le designer Samuel Accoceberry, Cube est une des nouvelles gammes de la LD.

635.000 € levés et l’Asie qui s’ouvre = 1,5 M€ de CA attendus en 2016

« Une levée qui nous permet d’achever des prototypes, car à Ustaritz notre R&D développe en permanence de nouveaux produits, mais aussi d’accélérer notre développement à l’export, qui est lui aussi piloté depuis Ustaritz », assure Thimotée Cagniard.
Cette année, La Boite Concept réalisera 25 % de son chiffre d’affaires (environ 900.000 euros) à l’export. Dès 2016, elle devrait réaliser près de 50 % du CA attendu, environ 1,5 M€, hors de nos frontières, notamment en Asie.

« Les consommateurs asiatiques ont une culture de la hi-fi différente de la nôtre. Ils ne sont pas passés par l’étape chaîne hi-fi que nous avons connue. Ils sont, dès lors, plus ouverts au concept que nous proposons, à savoir un objet design associant mobilier, numérique et haute-fidélité. Nous venons d’expédier notre première commande vers la Corée du Sud, Hong-Kong et Taïwan. Singapour va suivre. »

Un développement commercial en France et à l’export qui est le principal garant du modèle économique choisi par La Boite Concept : en choisissant de se positionner non sur le marché du luxe, mais sur celui du haut de gamme avec des « meuble-enceintes » commercialisés entre 1.000 et 1.700 euros/pièce, la société doit être capable de produire des grandes séries pour assurer sa rentabilité.
Sur ce point là aussi, dans la famille Cagniard, on semble connaître la musique.

Revue de Presse : Article La Tribune Objectif Aquitaine Par Pascal Rabiller, le 25 septembre 2015

« … C’est en Pays basque qu’un des nouveaux produits-phares de La Boite Concept, un bout de canapé appelé « Cube » est né, signé par le designer basque Samuel Accoceberry… »

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.