Designer un concept : la métarestauration

Publié jeudi 13 décembre à 17h33

La table ronde Designer et subjectivation – critique politique du neuf s’est poursuivie toute la matinée au Hangar 14 à l’occasion des Escales du Design. Pierre Bourdareau, responsable de la licence professionnelle Design à l’université Bordeaux 3 s’arrête sur un concept neuf : la méta-restauration.  

Food Facility est le nom d’un restaurant qui ne ressemble à aucun autre. Marti Guixé, designer espagnol, expérimente ce projet au cœur d’Amsterdam dans un centre d’art. L’originalité, le design du lieu, ne réside pas dans sa déco : tables sommaires, chaises en plastique classiques. Le rituel initial ne change pas : « vous vous installez et commandez votre repas à l’aide du menu », explique Pierre Bourdareau. Ce qui le rend farfelu, c’est d’abord qu’il ne possède pas de cuisine : « le conseiller passe la commande par téléphone auprès d’autres restaurants de vente à emporter ». Au centre de la pièce, un Food DJ « remixe » les plats.

Au lieu de demander « que faire de nouveau ? », je pose la question « que faire avec le nouveau ? »

« On peut ainsi manger italien ou chinois dans le même restaurant, mais aussi, selon la vitesse de préparation, de la vitesse du coursier qui apporte les plats, vous pouvez manger le dessert et le plat avant l’entrée. On invente ainsi une autre manière de consommer ». Marti Guixé, l’inventeur, fait le lien avec Google, puisque le moteur de recherche n’a pas de contenu propre. Son existence n’est due qu’aux autres sites internet, il peut donc être considéré comme un parasite positif, et c’est ce qui caractérise Food Facility.

Pierre Bourdareau en tire des idées phares qui permettent de définir la mission du designer dans ce projet. Tout d’abord, le concepteur ne designe pas le produit, mais le service. Ensuite, il introduit la notion de post production, qui définit en industrie le traitement effectué sur un objet déjà fini. C’est là que l’expression food DJ prend tout son sens « un DJ, plutôt que de créer une nouvelle musique grâce à un instrument, utilise l’existant pour proposer une nouvelle forme de musique, explique Pierre Bourdareau. En cela, j’incite mes étudiants à refuser de faire du design à tout prix, mais d’apprendre à regarder l’existant pour saisir la place de leur concept dans le monde ».

Elsa Dorey, journaliste Cap Sciences

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.