Intelligence Design / Design & Enfance / « apprendre le monde grâce au design »

Enfance : « apprendre le monde grâce au design »Alors que le rapport « Pour une politique nationale du design », remis par le chargé de la Mission design Alain Cadix, constate le retard pris par la France en matière d’innovation, certaines initiatives déjà existantes ou en cours d’achèvement ont la ferme intention d’inverser la tendance en s’attaquant à la base du problème, c’est-à-dire en intégrant le design dès l’école primaire. Réflexions des élèves sur leurs relations à l’environnement quotidien, création de situations favorisant le développement d’idées, de projets prospectifs et parfois même la réalisation d’objets… La designer industriel Matali Crasset, l’une des créatrices de « 123 Design, le design à l’école primaire » détaille le projet pédagogique dont le pilote s’établira fin janvier 2014 dans deux établissements.

Enfance : « apprendre le monde grâce au design »

Matali Crasset – Nicole Roux – Corinne Rozental (Gauche à droite) – Crédit photo : Matali Crasset.

Le temps s’accélère pour la designer industriel Matali Crasset ; Nicole Roux, la responsable de la Maison des Petits du 104 et Corinne Rozental, chef de projet de l’Atelier des enfants au Centre Pompidou ! En effet le pilote de leur création commune « 123 Design, le design à l’école primaire » doit prendre ses quartiers fin janvier dans deux écoles primaires, l’une dans la Meuse, l’autre dans les Côtes-d’Armor. « Grâce à ce programme qui deviendra à terme un matériel pédagogique diffusable dans toutes les écoles primaires, nous avons souhaité créer des conditions favorables à de nouvelles relations avec l’environnement quotidien et à des situations qui engagent chaque élève dans un développement d’idées et de projets », raconte Matali Crasset qui souhaite avec ses complices « apprendre aux enfants grâce au design le monde qui les entoure ».

Le point de départ du projet qui s’articule en quatre phases est la constitution par les écoliers d’une collection d’objets industriels et artisanaux, l’ébauche en quelque sorte, d’un outil de sensibilisation au design. « Comment interroger les greniers ? », « Comment installer la collection ? », « Comment la communiquer ? », tels seront les toutes premières questions posées aux enfants. Ces derniers seront invités lors de la seconde étape à se glisser dans la peau de petits enquêteurs afin de déterminer comment exploiter au mieux leur collection. Exploration technique, scientifique, biologique, culturelle, historique… « L’objectif de cette étape qui s’achève par une exposition des objets dans l’enceinte de l’école est de relier le design à toutes les disciplines enseignées », précise la designer. « Car le design n’est pas une matière à part, mais bien une ouverture d’esprit sur le monde, une somme de savoirs qui s’acquièrent dès le plus jeune âge ».

 « C’est designer près de chez nous »

La troisième phase de « 123 Design, le design à l’école primaire » se veut une ramification de la collection hors des murs de l’établissement dont l’aboutissement est la réalisation d’une cartographie nommée « C’est designer près de chez nous ». Visites, interactions avec les acteurs locaux producteurs d’objets comme des designers, prototypistes, entreprises, industriels… « À travers cette étape décisive, nous souhaitons que les enfants prennent conscience que les objets qui les entourent ont une histoire, qu’ils s’insèrent dans un processus de création, d’usage et de commercialisation réalisé par des personnes bien réelles ».

Enfin, la quatrième et dernière étape incite les enfants à actualiser leur collection grâce à la création de projets. « Il s’agit alors de les accompagner dans une démarche prospective en abordant avec eux des notions d’innovation et d’expérimenter un processus de création ».

–> A noter : les outils numériques et audiovisuels seront utilisés pour que chaque élève contribue au projet commun. Un blog dédié leur permettra de conserver chaque étape et ils pourront à leur guise le consulter, le commenter, etc.

 

Claire Sémavoine pour Cap Sciences

 

 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *