« Il existe une grande porosité entre le design, l’art contemporain et les métiers d’art »

Publié le samedi 15 décembre 2012 à 16h30

« J’ai une relation décomplexée avec le design » Claire Jacquet, directrice du Frac Aquitaine

Présenter l’exposition Design A Capella des designers en Aquitaine était une bonne façon de lancer la conférence « les institutions culturelles et le design : quelle mise en valeur ? »
« Il reste encore deux jours pour la voir ! » était donc le préambule de Roseline Giusti, historienne du Design, commissaire de l’exposition présentée par le musée des Beaux-Arts d’Agen dans l’église des jacobins, et animatrice de la conférence.

Design À Capella est la première grande exposition sur le design dans cet endroit plutôt dédié à l’art contemporain. Brouillage ? « Les retours que nous avons du public montre qu’il s’y est très bien retrouvé, le public se pose moins de questions que nous, notait Marie-Dominique Nivière, conservateur du musée, avant de pointer un aspect qui aurait pu être déconcertant : « les objets de design sont présentés comme des œuvres et ne peuvent être manipulés, ce qui est un peu contre nature. » Seule exception à la règle l’œuvre d’Olivier Vadrot, un grand pentagone en bois sur lequel les visiteurs peuvent s’asseoir, écouter une bande son ou discuter.

Un banc devenu œuvre

L’œuvre ayant été prêté par le Frac Aquitaine, sa directrice Claire Jacquet pouvait enchainer en en racontant l’étrange histoire. « Nous l’avions commandé pour notre accueil auquel il manquait un espace pour se poser, consulter des catalogues…  Quand nous l’avons reçu nous nous sommes rendus compte qu’il convenait mieux à notre espace d’exposition. Associée à notre exposition « dans la forêt » elle a ensuite intégré nos collections. »

Bel exemple de « la porosité entre le design et l’art contemporain», porosité à laquelle Sophie Rolin en charge des résidences d’artistes au sein du Pôle Expérimental des Métiers d’Art de Nontron ne pouvait qu’associer les Métiers d’art. Les designers invités à Nontron et exposés à Agen illustrant par ailleurs parfaitement « la diversité de postures autour du design » convoquée par Roseline Giusti et Marie-Dominique Nivière pour Design a Capella. À voir donc de toute urgence jusqu’au 17 décembre.

Donatien Garnier, journaliste Cap Sciences

 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.