Iratzoki : le designer sauveteur

Jean-Louis Iratzoki : « Je ne fais pas que de l’objet, j’aime raconter une histoire ».

Le designer Jean-Louis Iratzoki installé dans le Pays Basque met ses compétences au service d’entreprises qui désirent rajeunir leur image. Un défi qu’il relève grâce à une démarche design

Depuis 13 ans, au pied de la montagne de la Rhune, le designer Jean-Louis Iratzoki accompagne dans leur réflexion des fabricants de mobilier, des céramistes et, plus récemment, un chocolatier qui souhaitent moderniser leurs gammes de produits et l’image de leur société.

Une projection stratégique dans le futur qui permet aux sociétés de devenir plus attractives ou encore d’échapper à la faillite…

Le dessin est au coeur de la réflexion créative de Jean-Louis Iratzoki. Réalisés à la main, ses croquis lui permettent de visualiser le produit final.

Nichés non loin de la frontière espagnole, au coeur du Pays basque, à Ascain plus exactement, le bureau et l’atelier d’études de Jean-Louis Iratzoki se trouvent au bout d’une petite route serpentueuse. Difficile d’imaginer que la petite cabane habillée d’une immense baie vitrée est le point de départ d’une encourageante aventure économique et humaine qui a commencé il y a 13 ans.

Et pourtant, Jean-Louis Iratzoki a participé au redressement de sociétés comme Moludo qui fabriquent du mobilier pour enfants, ou Alki spécialisée dans l’habitat.

Les prototypes sont conçus en famille avec Txomin, charpentier, le frère de Jean-Louis Iratzoki.

« Lorsque des fabricants font appel à mes compétences, ils sont parfois dans une impasse commerciale. Ils ont souvent besoin d’une nouvelle stratégie pour se reconstruire », commente le designer, diplômé en architecture intérieure de l’École Boulle à Paris et de l’École expérimentale de Madrid en design industriel.

La chaise Saski créée pour la société Alki est prête à la commercialisation.

Nouvelles collections de produits, création d’un site internet, de plaquettes et de catalogues, mais aussi salons d’expositions choisis minutieusement, Jean-Louis Iratzoki et ses collaborateurs (comme l’agence de communication MITO et les designers de l’agence Ander Lizaso et Toshio Shimamura) offrent un service global aux entreprises.

Pas de design sans écoconception

Convivial, chaleureux, contemporain, identitaire, tels sont les mots qui reviennent de manière récurrente dans la bouche du quadragénaire qui a développé au fil des années une forte conscience sociale et environnementale. « Il est primordial que les entreprises avec lesquelles je collabore soient “responsables”, sensibles à l’environnement », insiste-t-il. Et ça marche ! La chaise Tela que Jean-Louis Iratzoki a conçue pour la société Sokoa a reçu le prix Tadi grâce à ses matériaux recyclables à 96 %. Et des sociétés comme Moludo et Alki sont aujourd’hui des fabricants incontournables sur le marché du mobilier destiné aux entreprises, Alki embauchant actuellement du personnel.

Claire Sémavoine pour Cap Sciences

Ces articles peuvent vous intéresser :

 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *