La gymnastique du cerveau commence par le corps

Publié le samedi 15 décembre 2012, 15h45

Muriel Larradi, sophrologue et coach montre le premier mouvement de Brain gym.

Pour bien commencer la journée, Brigitte de Boucaud, présidente d’AtoutD, proposait ce matin un atelier Brain Gym avec la sophrologue et coach Muriel Larradi.Très vite, avant d’entrer dans le vif du sujet et inviter le public à reproduire quelques uns des 26 mouvements de cette discipline, Muriel Larradi introduisait ses principes.

Inventé par Paul Denyson le brain gym vise à favoriser une bonne communication entre les différentes parties du cerveau. Ses différents étages : reptilien, lymbique, cortical. Et ses deux hémisphère qui, « lorsqu’ils sont soumis à du stress ont tendance à s’isoler. » Mais attention le brain gym n’a rien à voir avec les mots croisés ou le Sudoku. « Il est basé sur des mouvements du corps et des activations de points. » Les mouvements sont classés par famille et chaque mouvement est en rapport avec une partie du cerveau.

Mais assez parlé, en avant pour un étirement du cerveau reptilien. Un genou fléchi en avant, un mollet tendu en arrière. Trois fois chaque jambe. Au bout d’une heure d’atelier et de postures les participants étaient fin prêts pour une journée de découverte et d’interactions aux Escales.

Donatien Garnier, journaliste Cap Sciences

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *