Le design, facteur d’attractivité pour l’Aquitaine ?

Pour une entreprise, le choix d’une implantation ne dépend pas toujours de critères immédiatement financiers. En Aquitaine, la qualité de vie, l’accessibilité, la présence de laboratoires de recherche de haut niveau, l’image de marque de la région,  ou le dynamisme démographique sont des atouts précieux auxquels les efforts déployés pour promouvoir le design pourraient très bientôt s’ajouter.

« Nous sommes à J-28 ». D’emblée, Isabelle Leblan, responsable du département Prospective design au sein d’Aquitaine développement innovation, rappelle sa priorité du moment : la troisième édition des Escales du design qui ouvrira ses portes le 13 décembre prochain à Bordeaux et qu’elle a initiée en 2008. Si Prospective design (anciennement 4Design) est connu pour son travail d’accompagnement des entreprises vers une démarche intégrant le design, la structure est également très investie dans l’animation de la communauté qu’elle a fédérée autour de ce secteur ainsi que dans de multiples actions de sensibilisation.

Affiche de la première édition des Escales du design. La biennale joue un rôle important dans le rayonnement national des actions menées autour du design sur le territoire aquitain.

Bordeaux, capitale du design pendant trois jours

Les Escales du design sont au croisement de ces compétences et de deux objectifs partagés par ses partenaires : aider les entreprises à trouver des leviers inédits de croissance ; faire du design un facteur d’attractivité pour le territoire. « La biennale est une vitrine de notre dynamisme. Elle est co-produite par l’ensemble des acteurs du secteur en Aquitaine, ce qui, en soit, souligne Isabelle Leblan est un fonctionnement design ». Signe de leur implication, la ville, la communauté urbaine de Bordeaux, le département de la Gironde et la région Aquitaine financent l’opération. De leur côté, les sept partenaires nationaux et internationaux comme les vingt-six partenaires régionaux (pôles de compétitivités, écoles de design, designers, lieux de médiations…) s’investissent dans l’accueil du public, la présentation d’expositions et de conférences.

Pour que l’attractivité soit opérante hors de l’Aquitaine, il faut d’abord qu’elle fonctionne  à l’intérieur. « Lors de la première édition, se souvient isabelle Leblan, les Escales étaient éclatées dans les bâtiments de chaque partenaire. En 2010, nous nous sommes mis d’accord pour nous regrouper dans un même lieu, le Hangar 14 où nous sommes toujours. Cette année nous accueillons de nouveaux venus, comme le Frac. » Une dynamique structurante dont la création de la Fédération des designers Aquitaine est l’un des fruits prometteurs.

Trophées du design

Créés en 2007 par le Conseil Régional, les Trophées Aquitains de Design Industriel récompensent les produits, conçus puis fabriqués en Aquitaines, issus de la collaboration avec un designer.

Autre initiative, le conseil régional d’Aquitaine a  créé les Trophées aquitains de design industriel (Tadi). Ils comprennent deux phases de sélections. Les projets choisis lors de la première phase bénéficient d’un dispositif unique en France qui permet de financer la prestation d’un designer à hauteur de 75 % . Les projets concourent ensuite aux Trophées qui sont dotés de quatre prix dotés de 10 000 à 15 000 €, plutôt incitatifs pour les entreprises de moins de 250 salariés (et moins de 40 Millions d’Euros de chiffre d’affaire) auxquelles ils se destinent.

Le rayonnement du territoire aquitain en matière de design est encore assuré par les publications de Prospective design. « Nous recevons des demandes de toutes la France. Le guide Declic Design, qui associe théorie et exemples de projets design réalisés en Aquitaine, est par exemple, très apprécié. »  Il se pourrait que les entrepreneurs venus des quatre coins de l’hexagone pour la « Grand messe des Escales » aient envie de revenir. Plus durablement.

Donatien Garnier, journaliste Cap Sciences

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *