Le designer de demain sera protéiforme

Le designer de demain sera protéiformeLe designer Jean-Louis Fréchin, fondateur de nodesign.net, agence d’innovations et de design numérique créée à Paris il y a 10 ans livre aux lecteurs du blog Prospective Design ses propositions pour accompagner les rapides mutations que génère l’ère numérique. Interview.

Qu’est-ce que le design numérique ?

Plus qu’une discipline, le design numérique est avant tout une nouvelle conception de l’humanité, un nouveau mode de pensées qui s’adaptent aux extraordinaires mutations qu’a engendré Internet et plus récemment les smartphones. Par exemple, alors qu’Haussmann réalisait au milieu du XIXeme siècle un Paris hygiéniste dont l’architecture devait éviter les émeutes, aujourd’hui, le design numérique optimise les flux, transformant, révélant, optimisant les espaces urbains en villes dites « intelligentes ».

Optimisation, transformation, révélation… Pouvez-vous nous donner un exemple de design numérique ?

Le design numérique transforme une idée originale ou une technologie en produits et services incarnés. À titre d’exemple, nous avons réalisé pour la société Sculpteo une application gratuite qui permet à quiconque de créer des objets personnalisés via un appareil iOS ou un ordinateur en utilisant simplement un logiciel 3D standard avant d’être envoyés en production.

Comment devient-on designer numérique ? Ce métier requiert-il des aptitudes particulières ?

La personnalisation de masse va avoir un impact majeur sur la manière dont les objets sont produits, marquant de ce fait la fin de la production à grande échelle telle que nous la connaissons. C’est pourquoi, au-delà de ses actions historiques, le designer contemporain sera protéiforme. Sciences humaines, recherche fondamentale, éducation, économie, politique, industrie, etc. Au-delà de sa formation classique, le designer numérique devra avoir une vision systémique et des savoirs étendus sans oublier une aptitude à dialoguer avec d’autres disciplines.

Claire Sémavoine pour Cap Sciences

Ces articles peuvent vous intéresser :

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *