Les lauréats du concours Aliénor des Métiers

Publié le vendredi 15 décembre 2012 à 18h47

remise des prix concours Aliénor des Métiers

Les Escales du Design terminent en beauté ces trois intenses journées par la remise des prix du concours Aliénor des Métiers d’Aquitaine organisé par la chambre des métiers et de l’artisanat de Région Aquitaine. Parmi des projets hétéroclites – création d’un souvenir olfactif sur robes de mariées, « cannelé express » prêt à l’emploi ou encore planteuse mécanique – trois projets sortent du lot et méritent, selon le jury, la palme régionale du design et de l’innovation.« L’artisanat est un métier de proximité certes, mais pas uniquement : il faut savoir que 30 % des entreprises qui exportent sont des entreprises artisanales, introduit Yves Petitjean, président de la chambre des métiers et de l’artisanat de la région Aquitaine. Même si des entreprises artisanales qui commencent à licencier, ce qui est mauvais signe, nous devons garder une chose en tête : agir, c’est une création continue, et l’artisan est le magicien de la croissance ».

L’organisatrice des Escales du Design, Isabelle Leblan d’Aquitaine Développement Innovation souligne elle aussi « Intégrez le design dans votre entreprise et vous aurez de belles surprises, car il peut vous aider à la faire progresser ».

La patisserie Lancuentre remporte le prix Alimentation

La patisserie Lancuentre à Marmande (Lot-et-Garonne) remporte le prix Innovation Alimentation. Christophe Lancuentre, dirigeant, souligne « le challenge consistait à inclure un produit typiquement marmandais, la tomate, en dessert ». Pari réussi, le produit récompensé est le petit dernier de la gamme confiseries à la tomate : Douceur de Ferline est un bonbon au cœur tomate enrobé d’une fine couche de chocolat.

Kpar3 remporte le prix Innovation Services

Dans la catégorie Innovation Service, c’est Kpar3 de Carsac Aillac (Dordogne) qui rafle le prix régional. L’entreprise a voulu « rénover les standards » en créant un nouveau métier qui fusionne deux fonctions traditionnellement séparées : le consultant en organisation et l’informaticien. Il propose ainsi aux TPE et PME les services de chargés de développement numérique. « Nous avons créé cinq emplois, en passant de sept à douze employés, depuis que nous avons imaginé ce nouveau service. Je suis fière d’intervenir dans la dynamique artisanale nationale » explique Laurent Tripied, dirigeant de l’entreprise.

Mécabici remporte le prix Innovation Production & Bâtiment

Enfin Mécabici est récompensé dans la partie Innovation Production & Bâtiment pour son projet. Son entreprise a mis au point une roue de vélo permettant aux cyclistes de rouler plus vite en faisant moins d’effort. « Notre produit sera peut-être l’an prochain sur le tour de France, puisque le cycliste Bradley Wiggins va faire des essais prochainement, déclare Michel Debien, dirigeant de Mécabici, avant de conclure : « fini le dopage pour les coureurs, on a la roue ! » Et Yves Petitjean d’ajouter : « voilà un projet qui  illustre bien que pour de nombreux produits comme la roue de vélo, sans jeu de mot, en design on a jamais fait le tour ! »

Elsa Dorey, journaliste Cap Sciences

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *