NFCI, la start-up qui connecte les technologies et l’humain

Créée en 2014 suite à un programme de recherche européen, la start-up bordelaise NFCI entreprend aujourd’hui une démarche inédite de recherche et développement autour d’une solution de commerce connecté globale.
La Région accompagne cette success story technologique, qui s’appuie avant tout sur les compétences et les rapports humains.

NFC, Bluetooth low energy, Wifi direct, Pixies… sont quelques-unes des technologies de proximité que NFCI (baptisée jusqu’à très récemment NFC Interactive) a décidé de mettre en oeuvre pour développer sa solution de commerce connecté globale.
L’idée ? Connecter le système d’information d’un magasin ou de commerçants (base clients, base produits, stocks…) avec les produits vendus équipés de tags, QR codes ou balises beacon, mais aussi les vendeurs via la mise à disposition de tablettes et les clients via leurs smartphones.
D’une manière inédite par rapport à la concurrence existante, NFCI souhaite s’adresser ainsi à l’ensemble des enjeux du magasin connecté”, explique Nicolas Bournet, co-associé de l’entreprise. “Nous souhaitons aller vraiment plus loin dans certaines technologies dont notamment le paiement, sur lequel nous entreprenons un ambitieux travail de recherche et d’innovation”.
NFCI finance près de 60% de ce programme R&D. Une aide régionale de 98 000 € a été votée par les élus le 15 mai dernier pour soutenir cet effort d’innovation dans le cadre des actions en faveur du développement économique et de l’emploi.

Débuté fin 2015, le projet est déjà à un niveau de développement avancé sur plusieurs volets et compte plusieurs cas d’usage client. NFCI travaille avec un certain nombre de early adopters néo-aquitains intéressés. Des clubs sportifs, des boulangers ou encore des restaurateurs bordelais sont aujourd’hui les premiers utilisateurs du système.
Et ces premiers tests s’avèrent concluants : face à ses (gros) concurrents, tels IBM ou Orange, NFCI positionne ses atouts sur la cybersécurité, l’hébergement et l’analyse de la donnée, ainsi que son caractère prédictif… Des avantages qu’elle doit à ses ambitions en matière de recherche et développement et son équipe composée initialement de chercheurs.

De la recherche à entrepreneuriat

Issue du projet de recherche européen Smart urban spaces, mené entre 2009 et 2012 avec une quinzaine industriels, 3 laboratoires (dont le Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique (LaBRI)), et 4 pays, l’entreprise est à l’initiative de trois chercheurs : Serge Chaumette, professeur en informatique à l’Université de Bordeaux et membre du LaBRI, Damien Dubernet, ingénieur spécialisé dans le développement d’applications mobiles et d’applications sur cartes à puces et Jonathan Ouaba, chercheur scientifique spécialisé dans les technologies de communication pour objets mobiles connectés. “Nous nous sommes rapprochés d’Aquitaine Science Transfert, structure de valorisation de travaux de recherche, afin de développer un réel projet entreprise. Et nous avons pu en parallèle bénéficier d’une aide de la Région au moment de la création”, explique Jonathan Ouaba. “Nous avons ainsi recruté notre 4e associé, Nicolas Bournet, ancien du groupe Sud-Ouest avec plus de 20 ans d’expérience dans la gestion, l’administration et le développement commercial d’entreprises ; une ressource précieuse et indispensable”.
A partir de là, l’entreprise, se spécialise dans les technologies de proximité et se structure autour de la conception et du développement de solutions mobiles interactives dans les domaines de l’industrie, du commerce, de l’événementiel. Ses principaux clients industriels sont la SNCF, Vinci, Eiffage, Engi. Dans le domaine des services, NFCI travaille avec Keolis, l’Office de Tourisme de Bordeaux, l’Université de Bordeaux, Bordeaux fête le vin… Et la liste s’allonge au fur et à mesure du développement de la start-up qui déménage aujourd’hui ses locaux, de la pépinière écocréative des Chartrons où elle a débuté pour le quartier des Grands hommes.

Des valeurs humaines et une croissance exponentielle

Afin de mener à bien ce nouveau projet de commerce connecté, NFCI recrute. “Aujourd’hui nous comptons 9 salariés en CDI, explique Nicolas Bournet, et nous allons recruter deux profils dans les prochaines semaines : un master en cryptologie et un UX designer. » Des profils très spécialisés, qui donnent corps à un projet qui se veut centré sur les usages.
« Notre matière première est bien-sûr la donnée, mais notre vocation est de les relier à l’humain et de développer les meilleurs et plus simples usages, pour que les clients utilisent les outils avec aisance », affirment Jonathan Ouaba et Nicolas Bournet. « Nous souhaitons faire en sorte de faire parler la donnée pour le bénéfice du client. » résument ceux qui ont choisi « Making data talk » comme baseline de communication pour NFCI.
Une philosophie que les associés s’appliquent aussi à diffuser à l’intérieur de l’entreprise. A la manière des pratiques de la Silicon Valley par exemple, tous les vendredis après-midi, les salariés ont la possibilité de travailler sur les projets personnels en lien avec l’activité de l’entreprise.
En parallèle, l’entreprise s’ouvre sur les jeunes talents : Jonathan Ouaba se déplace régulièrement à Paris donner des cours et en échange, des étudiants sont mis à disposition de la start-up sur des projets de recherche et développement.

Des projets R&D qui se multiplient, alors que la croissance de l’entreprise est fulgurante. Après un chiffre d’affaire de 70 000 € la première année, il a atteint 292 000 € la seconde année, puis 600 000 € la troisième. « Nous avons pour objectif d’atteindre le million et demi en 2018« , annonce Nicolas Bournet. Un développement qui sera encore réalisé sans aucune levée de fonds, « un système qui va à l’encontre de nos valeurs de valorisation de l’humain« , expliquent les associés, qui lorgnent désormais actuellement non pas sur les investisseurs mais directement sur le marché nord-américain…

Actualité région Nouvelle-Aquitaine

L’Agence de Développement et d’Innovation Nouvelle-Aquitaine  / Design & stratégie de développement a accompagné NFCI sur son design de marque !

Be Sociable, Share!